Got a Question?
Thank you!

Use the form below to share your questions, ideas, comments and feedback. Enter your phone number if you'd like to receive a call-back.

Menu
GUITARES GUITARES Façades & Finitions Façades & Finitions Galerie photos Vidéos COMMENTAIRES Avis Façades faq Revendeurs Qui Sommes-Nous commander COMMANDER
Lecture additionnelle
Honduran Mahogany
L'acajou à grandes feuilles (Swietenia macrophylla) est originaire du Honduras britannique (aujourd'hui appelé Belize) et vendu sous le nom d'acajou hondurien. Cela a conduit de nombreuses personnes à croire que le bois était cultivé au Honduras. C'était en grande partie le cas, mais il était également récolté dans d'autres endroits, du Mexique au sud de l'Amazonie au Brésil. C'est l'une des trois espèces qui produisent du bois d'acajou véritable, les autres étant le Swietenia mahagoni (acajou d’Inde de l’Ouest) et le Swietenia humilis.

L'exploitation illégale du S. macrophylla et ses effets très néfastes pour l’environnement ont conduit à son inscription en 2003 dans l'Annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction (CITES), la première fois qu'un arbre à haut volume et de grande valeur a été inscrit dans l'Annexe II.

L'acajou a un grain droit, fin et régulier et est relativement exempt de vides et de poches. Sa couleur brun rougeâtre s'assombrit avec le temps et présente un éclat rougeâtre lorsqu'il est poli. Il a une excellente maniabilité et s’avère très durable. Historiquement, la circonférence de l'arbre permettait d'obtenir de larges planches provenant d'espèces d'acajou traditionnelles. Les propriétés physiques inhérentes à l'acajou en ont fait le bois préféré des ébénistes et d'autres maîtres artisans pendant cinq siècles. L’acajou est exceptionnellement solide pour son poids, surclassant n'importe quel autre qui pourrait être envisagé pour le remplacer comme bois de poids moyen dans les applications structurelles.

Grâce à sa légèreté et à sa force par rapport à ses pairs, l'acajou du Honduras est le choix préféré des constructeurs d'instruments, mais il est très difficile à trouver aujourd'hui. Les acajous africains et espagnols sont souvent utilisés en remplacement de l'acajou hondurien.
African Mahogany
L'acajou africain (Khaya ivorensis, Khaya anthotheca, Khaya senegalensis) fait partie d'une famille d'arbres appelée 'Meliaceae'. L'acajou africain a tout ce qu'il faut pour faire un grand bois; son poids et sa force permettent des gammes de tons bien définies, il est facile d'usage et affiche de belles ornementations dont la vaste palette va d'un grain uni à des nuances flammées, moirées et ondulées.
L'acajou africain est plus dense que l'acajou hondurien, et donc plus lourd, mais il est considéré comme le plus proche de l'acajou authentique, avec des qualités et caractéristiques tonales similaires. Comme tous les acajous, ses qualités d'amortissement du son créent un équilibre tonal, en mettant l'accent sur les médiums et les basses chaudes, et les aigus nets. Nous choisissons seulement les morceaux les plus légers et les plus secs de l'acajou africain pour nos manches.
Pau Ferro
Le pallissandre Santos (Machaerium ou Scleroxylon), également connu sous le nom de «Pau-Ferro», est une sous-espèce de la famille «Machaerium», et ne fait pas partie de la sous-espèce «Dalbergia» (communément appelée Bois de rose).

Le "Pau Ferro" est un bois distinctif et beau, avec tant de caractéristiques du palissandre brésilien qu'il est considéré comme tel par de nombreux luthiers.Il est stable, résistant à l'abrasion, dur, attrayant, exotique, et a une bonne résistance à la compression parallèle au grain.Tout cela en fait un bois très approprié pour les touches.

Visuellement, le Santos a une palette de couleurs allant du brun légèrement violet à un brun rouge avec parfois des stries olive et noires.Plus fin de texture que la plupart des bois de rose, c'est un bon substitut visuel au palissandre d'Inde de l'Est, et il a des propriétés tonales très semblables.Il est également utilisé à des fins similaires que le palissandre brésilien, notamment pour la tournerie, les armoires, les meubles fins, les articles spécialisés et les placages décoratifs.Le bois de coeur est de couleur brune à brune violet foncé, souvent avec des stries sur l'ensemble et une sensation cireuse.
Ziricote
Le ziricote (Cordia dodecandra) est une sous-espèce de la famille du genre «Cordia».

Ce bois est parfois appelé "ébène mexicain", même s'il n'est pas vraiment noir et n'est pas de l'ébène.Le ziricote a une apparence frappante, tout comme le palissandre brésilien, arborant des «toiles d'araignée», mais dans les tons de gris et les verts olive avec du noir, plutôt que des rouges avec du noir.Toujours visuellement magnifique, il est plus lourd que la plupart des bois de rose, mais ses qualités sonores et esthétiques sont excellentes.

Bien que le ziricote ne soit pas membre de la famille des Dalbergia (palissandre), il possède d'excellentes qualités de faible absorption du son similaires à la plupart des bois de rose, avec une résonance propre et réverbérante.Le ziricote se marie bien avec presque n'importe quelle table d'harmonie pour apporter une large variété tonale.Les tonalités du Ziricote se situent entre le palissandre indien et l'ébène de Macassar - il a plus de clarté que l'Indien, mais délivre plus d'harmoniques que le Macassar.Son ton est comparable au palissandre brésilien, en ce qu'il a un profond son "boomy" avec des aigus étincelants.

Plus lourd que la plupart des bois de rose, il se comporte un peu comme l'ébène et a tendance à être cassant, mais ce manque de maniabilité est plus que compensé par sa tonalité, ce qui explique pourquoi de nombreux guitaristes renommés utilisent le Ziricote sur certains de leurs meilleurs modèles.
Ovangkol
L'Ovangkol (Guibourtia ehie), également appelé Shedua et Amazaqoue, est une sous-espèce de la famille des «Guibourtia».
Provenant d'Afrique de l'Ouest, son apparence est similaire à celle du palissandre indien, avec des lignes droites gris foncé sur un fond brun doré ou brun olive. L'Ovangkol est un bois de densité moyenne, et a généralement une couleur brun clair avec des rayures sombres.Il vient de la même famille que le Bubinga, avec lequel il partage de nombreuses qualités tonales, et possède un motif similaire de grains imbriqués. Il est raisonnablement facile à façonner et à polir, et permet de belles finitions.
En tant que parent africain du palissandre, l'Ovangkol est un bois d'excellente sonorité qui partage de nombreuses propriétés tonales avec le bois de rose, avec un milieu de gamme légèrement plus riche et un haut de gamme qui n'est pas aussi brillant que l'érable.Moins connu que le palissandre, l'Ovangkol a connu un succès fulgurant au fil des années, s'affirmant comme un coup de coeur immédiat auprès des musiciens qui, sans méfiance, testaient une variété de modèles de guitares acoustiques.Ce type de bois a été utilisé par plusieurs grandes usines d'envergure depuis plusieurs années, mais sa combinaison de prix abordable, de beauté et de tonalité en a fait un favori auprès d'un nombre croissant de petits fabricants.
Indian Rosewood
Le palissandre indien (Dalbergia latifolia) est une sous-espèce du genre «Dalbergia» (communément connu sous le nom de palissandre véritable) et est utilisé depuis 25 ans en remplacement du palissandre brésilien. Bien que le palissandre brésilien soit encore couramment utilisé, il est protégé contre l'importation et l'exportation par le traité CITES [Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction] depuis 1991. Pour cette raison, quelques alternatives ont fait surface, l'une étant le palissandre indien, qui à son tour est devenu un choix standard et peut maintenant être considéré comme un bois de tonalité traditionnel lui-même.

Le palissandre indien a de nombreuses caractéristiques similaires au palissandre brésilien, mais avec quelques différences, principalement dans ses aspects visuels. Comme le palissandre brésilien, il est également assez sombre - fondamentalement brun, mais avec des reflets violets, gris et parfois rouges, et il est connu pour ses lignes de grain plus droites, plus homogènes et une absence de ligne d'encre. Certains disent qu'il est l'égal du palissandre brésilien en termes de rendu sonore (quelques-uns prétendent même qu'il lui est supérieur), et bien qu'il soit beaucoup plus facile à se procurer et moins cher, il est néanmoins considéré comme la marque d'un instrument haut de gamme. Selon certains, il manquerait un peu de la projection pour laquelle le palissandre brésilien est connu, mais c'est discutable.

Le palissandre indien a une vitesse de son extrêmement élevée et une large gamme d'harmoniques. Tous les palissandres ont des nuances basses fortement prononcées, qui aident à créer une extrémité inférieure complexe qui confère une obscurité globale de ton à l'instrument. Des médiums forts et des aigus puissants renforcent les harmoniques générées par la table, contribuant à une grosseur de ton dans les registres supérieurs.

Nous utilisons du palissandre indien pour notre touche; après beaucoup de recherches, nous avons constaté que ses qualités tonales, sa stabilité et son grain en font l'un des meilleurs matériaux pour les manches, qui dureront plus d'une vie.
Nitrocellulose
La nitrocellulose, également appelée «nitrate de cellulose», est un mélange d'esters nitriques de cellulose et d'un composé hautement inflammable qui est l'ingrédient principal de la poudre à canon moderne, et elle est également utilisée dans les laques et les peintures. La Nitro a été le pilier de la laque pour guitares depuis sa mise au point dans les années 1920. Lorsque la nitro est apparue, elle était beaucoup plus rapide au séchage que les autres options de finition, mais depuis le milieu des années 60, le poly (polyuréthane) est devenu la norme en raison de son temps de séchage plus rapide et de sa durabilité accrue. Bien qu'il soit couramment utilisé par toutes les grandes manufactures de guitares, le poly est beaucoup plus épais, ce qui affecte la résonance du bois.

À la différence du polyester et du polyuréthane, la nitro n'est pas une liaison chimique incassable, ni n'agit comme un cocon, permanent et immobile, enveloppé fermement sur le corps de votre guitare. Au contraire, la nitro s'évapore constamment. Couche fine dès le départ, elle devient de plus en plus mince avec le temps, permettant aux molécules de bois de littéralement danser sur votre musique. Le processus de son application sur les guitares, cependant, prend un peu plus de temps et rallonge de 3 à 4 semaines le temps de construction.

Nous utilisons de la laque nitrocellulosique pour sceller, peindre et enduire nos Private Builds. Bien que cela prenne plus de temps et que le processus soit plus délicat, nous pensons que nos guitares Private Build ne méritent que le meilleur.
UV Finish
La laque traditionnelle a besoin de temps pour sécher - elle contient des solvants et ceux-ci mettent du temps à s'évaporer, laissant une finition brillante qui est ensuite poncée et polie pour donner cet effet de miroir que nous avons l'habitude de voir sur les guitares. Cependant, le processus d'application de vernis conventionnel tel qu'une finition à la nitrocellulose prend jusqu'à 3 mois de temps de durcissement, et même alors, les solvants continueront à s'évaporer, faisant «s'incruster» le vernis dans le grain du bois. C'est excellent pour les instruments de musique, et c'est une des raisons pour lesquelles les vieilles guitares résonnent mieux que les neuves, mais cela implique beaucoup de temps et de travail. Pour notre série Crossroads, nous devions trouver une solution à la fois abordable et à séchage rapide, tout en restant suffisamment fine pour permettre au bois de changer, de bouger et d'évoluer. La finition séchage aux UV était la réponse.

Le vernis à UV peut être pulvérisé, brossé ou appliqué, et sèche (ou «durcit») en quelques minutes avec de la lumière UV. Il faut encore raboter et polir, mais il n'y a pratiquement pas de temps de séchage. Le vernis à UV est plus fin et plus dur que le polyuréthane, et également meilleur pour l'environnement.